Aller au contenu
Accueil » Les terpènes c’est quoi ?

Les terpènes c’est quoi ?

formules de terpènes

Ils sont produits par de nombreuses plantes, notamment les conifères et certains insectes. Ils sont les principaux composants des résines et des huiles essentielles des plantes, des mélanges de substances qui confèrent à chaque fleur ou plante une odeur ou un arôme caractéristique. Ils sont également les précurseurs biosynthétiques des stéroïdes et des caroténoïdes. De nombreux arômes utilisés dans les aliments ou les parfums sont dérivés de terpènes ou de terpénoïdes naturels.

Pourquoi les plantes produisent-elles des composés aromatiques tels que les terpènes ?

Comme c’est souvent le cas dans le monde végétal, les terpènes sont utilisés par les plantes pour se défendre contre les prédateurs.

En émettant un arôme piquant, les plantes peuvent repousser certains insectes, mais elles peuvent aussi attirer les insectes utiles dont elles ont besoin pour la pollinisation.

Ces composés chimiques contribuent donc aux fonctions importantes de la plante de cannabis, en fournissant la base de molécules plus complexes essentielles à son équilibre métabolique, comme les hormones stimulantes, les vitamines, les pigments, les stéroïdes, les résines et même les cannabinoïdes, et en constituant une barrière défensive contre les parasites, les insectes et les champignons grâce à leur odeur piquante caractéristique.

L’hétérogénéité de la composition des terpènes dans le cannabis est un paramètre valable pour définir en détail les différents biotypes de l’espèce. Un exemple est donné par la souche Indica, où prédominent le β-myrcène, l’α-pinène et le limonène, par rapport à la souche Sativa, qui présente au contraire un profil terpénique nettement plus complexe et varié.

La quantité et le type de terpènes produits par une plante de cannabis dépendent de différents facteurs. Une même variété ne produit pas nécessairement toujours les mêmes composés aromatiques. Cela peut dépendre de facteurs tels que le climat, le sol et les engrais utilisés, l’âge de la plante et d’autres éléments.

LIRE  Les effets du CBD sur le corps humain

Aujourd’hui, nous avons découvert environ 100 terpènes différents dans la marijuana. Chaque souche possède ses propres types et combinaisons de terpènes à différentes concentrations.

Comment fonctionnent les terpènes ?

Les terpènes agissent de multiples façons. En plus d’enrichir l’expérience de goûts et d’odeurs très agréables, ces molécules jouent également un rôle important dans les effets de chaque souche.

Les scientifiques qui étudient le cannabis ont identifié une interaction entre les terpènes et les cannabinoïdes. Les molécules de ces deux familles semblent travailler ensemble pour produire des bénéfices plus importants, un phénomène connu sous le nom d’effet d’entourage.

Par exemple, le limonène, le caryophyllène et le pinène travaillent côte à côte avec le THC pour produire divers avantages, tandis que le CBD et le linalol ont une relation synergique particulière. Mais les terpènes peuvent aussi produire des effets par eux-mêmes. De nombreuses études ont confirmé que ces molécules peuvent générer des effets fascinants indépendamment de la présence de cannabinoïdes.

fleur de cannabis contenant des terpenes

Comment consommer les terpènes ?

Les terpènes de cannabis sont principalement consommés en fumant ou en vaporisant. Chaque bouffée de fumée ou de vapeur provenant d’inflorescences ou d’extraits de cannabis transporte une myriade de terpènes dans les poumons, d’où ils passent ensuite rapidement dans la circulation sanguine.

Les terpènes sont des molécules volatiles, ce qui signifie qu’elles se dégradent à des températures relativement basses. C’est pourquoi la vaporisation est le meilleur moyen de conserver tous les terpènes intacts. Les vaporisateurs fonctionnent par chauffage par conduction, par convection ou par un mélange des deux. En outre, la plupart des vaporisateurs modernes permettent de modifier les réglages de température par incréments d’un degré. Comme les différents terpènes ont des points d’évaporation différents, ces dispositifs permettent aux consommateurs de cibler uniquement des terpènes spécifiques.

LIRE  Le CBD, pour une utilisation variee

En outre, ils peuvent être utilisés de différentes manières et dosages, de préférence en pureté : ils sont largement utilisés lorsqu’ils sont ajoutés aux aliments et aux boissons, exactement comme un arôme en utilisant 2 gouttes par aliment. Ils peuvent également être dilués dans de l’alcool, de l’huile d’olive ou de l’huile de coco, par exemple, à raison de 3 à 5 gouttes pour 100 ml de liquide. En règle générale, chaque goutte contient environ 50 mg de terpène et, comme il s’agit d’un concentré pur, il faut le manipuler avec précaution pour éviter toute irritation de la peau ou des muqueuses.

Effets thérapeutiques des terpènes du cannabis :

Lorsqu’ils sont associés au cannabis, qu’il s’agisse d’inflorescences, de cristaux ou d’huiles, les terpènes tendent à définir ce que l’on appelle « l’effet d’entourage », qui décrit parfaitement leur association avec les cannabinoïdes, les éléments dominants du cannabis. Ce terme indique une augmentation de l’efficacité de la plante et une amélioration significative de ses effets thérapeutiques, découlant précisément de l’association terpène-cannabinoïde. Cette action complémentaire permet donc d’améliorer sensiblement le niveau thérapeutique des préparations et d’élargir évidemment leur champ d’utilisation.

Il est également possible de combiner différents terpènes de manière à traiter simultanément plusieurs problèmes : lorsqu’ils sont pris en synergie, le linalol et le myrcène offrent une action sédative et calmante marquée, qui est également utile pour traiter les affections provoquant des convulsions, une action qui est rendue encore plus efficace si l’on ajoute du terpinolène, par exemple. Si, en revanche, il est nécessaire de favoriser l’énergie et la vitalité, tout en améliorant la concentration et les performances cérébrales, le limonène et le pinène sont les solutions les plus adaptées. Ce dernier, cependant, en raison de sa forte action anti-inflammatoire, peut être pris en conjonction avec le bêta-caryophyllène, tandis que le limonène lui-même est souvent efficace pour traiter les problèmes et symptômes gastro-intestinaux.